Hypnose et stress

L’hypnothérapie pour donner un grand coup de frein dans le stress

Fonctionnement du stress

Initialement, le stress est une réponse émotionnelle à des faits perçus comme dangereux. Ces perturbations ont des répercutions physiologiques sur notre cerveau qui va diffuser de l’adrénaline dans notre corps (via l’hypothalamus) pour nous permettre de réagir. Des situations de stress répétées vont régulièrement stimuler l’hypothalamus qui va se développer. Face à un danger, notre cerveau reptilien prend le dessus et va réagir de manière impulsive et primitive de 3 manières : combattre, fuir ou faire le mort. Dans ces moments pénibles où notre cerveau primitif animal domine, nos capacités de réflexion sont limitées. Physiologiquement, notre corps met tout ce qu’il peut en œuvre pour nous permettre d’agir.

stress-hypnose

  • Physiologie du stress

  • – Le sang se recentre vers le cœur qui bat plus fort pour lui permettre de tenir la distance. Raison pour laquelle nous pouvons avoir les extrémités froides.
  • – Du glucose est distribué dans nos membres pour nourrir nos muscles afin de pouvoir fuir ou combattre. Raison pour laquelle nous avons besoin de nous défouler physiquement.
  • – Les capacités de sommeil sont limitées afin de garder une vigilance maximale sur le danger. D’où la présence souvent d’insomnies.
  • – Les fonctions digestives sont ralenties car digérer demande de prendre du temps pour se poser ce qui est impossible en cas de stress. D’où des troubles digestifs fréquents.
  • – Les pupilles se dilatent pour modifier notre vision etc.

En somme, nous nous transformons en véritables prédateurs chassés prêts à tout pour survivre. S’il est vrai que la résistance au stress est différente d’un humain à l’autre, les situations de stress à répétition risquent de « griller nos neurotransmetteurs » (d’où le terme burn-out) qui ne seront plus aptes à diffuser nos supers hormones du plaisir (dopamine et la sérotonine). S’ensuit alors un état dépressif auquel même les plus résilients auront du mal à faire face.

Le stress est également le premier responsable du vieillissement. Il est aussi largement suspecté d’être à l’origine de nombreuses maladies. Or, éradiquer le stress permet rarement de guérir d’une maladie grave mais permet plus d’amplitude pour la combattre. En clair, il est l’ennemi numéro un de notre siècle.

Comment combattre le stress ?

D’abord, revenons au départ : « le stress est une réponse face à un danger »… le danger est-il réel ou seulement perçu comme tel ? S’il est réel, le stress me sauve la vie et me permet de fuir ou de combattre (stress positif). A l’inverse, si le danger est une perception et que ma vie n’est pas en danger, contre quoi ou qui suis-je en train de me battre ?. Que puis-je faire pour mieux comprendre cette situation afin d’en limiter ses effets émotionnels que je perçois comme dangereux? Peut-on dire alors qu’un stress est un manque de compréhension d’une situation ?… ou plutôt d’acceptation d’une situation ?

Pour dépasser le stress, il existe une multitude de possibilités à commencer par le prévenir en cultivant une hygiène de vie saine qui permette de prendre soin de soi et de développer une forme certaine bienveillance à soi-même (relaxation, alimentation saine, sommeil profond, sport, médiation…). La méditation, par exemple, a scientifiquement prouvé son action décisive sur le stress avec ses aptitudes à réduire l’amygdale (centre de la peur du cerveau limbique qui gère les émotions) et à accepter les choses telles qu’elles sont, sans jugement à soi ni aux autres. Une psychothérapie en TCC (thérapie comportementale cognitive) vous aidera à comprendre, à faire des liens et donc à mieux gérer votre comportement face au stress. Un choisissant une psychologue hypnothérapeute, vous aurez la possibilité de travailler en même temps en psychothérapie et en hypnothérapie.

Face à la dangerosité et aux effets dévastateurs du stress, prévenir plutôt que guérir serait donc la clé de la réussite. Mais quand le stress est installé, il faut utiliser les grands moyens pour s’en débarrasser. L’hypnose face au stress est d’une efficacité redoutable.

En quoi l’hypnose peut-elle combattre le stress ?

Avec l’hypnose vous avez deux terrains d’attaque face au stress :

  • Des séances de relaxation profonde sous hypnose pour faire chuter un niveau de stress élevé ou entretenir la plénitude après une hypnothérapie
  • La possibilité d’anéantir, de déraciner définitivement toute menace sous hypnose avec des séances d’hypnose PTR conversationnelle. Ce mode de travail vous permettra d’aller à la source du problème, de reprendre le pouvoir sur vous-même et votre environnement, de vous réconcilier avec vos émotions et de reprendre le contrôle de votre système nerveux autonome. Clé essentielle du bien-être.

Si votre stress est lié à un trauma ou à des faits de harcèlement, l’hypnose est sans conteste votre meilleur outil de guérisons. Lisez aussi notre page hypnose et traumas.

Prendre Rendez-Vous en Ligne         Prendre Rendez-Vous par le Secrétariat

Logo-Hypnosia

4 commentaires sur “Hypnose et stress

    1. L’hypnose travaille sur le stress et l’anxiété. Les pensées intrusives, cela dépend de leur origine qu’on peut vérifier en hypnose aussi.

  1. Bonjour,

    Je me présente, Anthony, agé de 28 ans, je suis bègue depuis mes 11 ans. J’ai essayé beaucoup de méthode afin d’atténuer ou dissiper mon bégaiement, toutes sont restées sans succès. Jusque là, je me suis dit que je devais vivre avec, le subir, en essayant tant bien que mal de le diminuer.
    Mais aujourd’hui je suis a un tournant de ma vie, je veux le combattre, je veux l’écraser comme il m’écrase depuis tant d’années.
    Je n’ai pas encore essayé l’hypnose, je vous demande donc si, par ce « traitement », il y aurait la possibilité que cela fonctionne.

    Bien à vous,
    Anthony.

    1. Bonjour, l’hypnose peut en effet aider mais cela se fait sur un traitement à plus long terme que d’ordinaire. Dans certains cas, le bégaiement est même absent sous hypnose ce qui permet déjà de s’approprier une voie de réussite mais cela demande de l’entrainement pour apprendre à poser son souffle et à synchroniser les mots avec les pensées hors hypnose. Je dirais donc que l’hypnose est une aide sérieuse mais que seule, elle est insuffisante à résoudre ce problème. L’hypnothérapie dans ce cas est à envisager comme une partie d’un traitement plus global.

Posez votre question

Poser votre question ci-dessous sur “Hypnose et stress”. Nous y répondrons dès que possible.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.