Témoignage

Confiance en soi + transidentité + scolarité


Je ne sais pas trop comment commencer ce début ou plutôt cette fin, cette conclusion sur un 1er travail.
Ce qu’il faut savoir c’est que je suis arriver d’Anne Menget parce que j’avais besoin de soutien, d’accompagnement pour clôturer mes études, me laisser la chance d’obtenir un diplôme et de finir l’école. Je me suis tourné d’avoir vers l’hypnothérapie parce que j’étais fatigué des mots, et j’avais envie de travailler à partir du corps, à travers lui. Mes deux séances d’hypnose ont été formidables, à la fois simples et impressionnantes parce que je ne connaissais pas du tout cette discipline. Finalement on s’est très vite rendu compte que j’étais très attaché au mots, et de l’hypnothérapie on est passé à la thérapie tout court, et c’est tou à fait ok. On a adapté le travail à mes besoins et j’avais besoins de sortir beaucoup beaucoup beaucoup de choses en parole. Et je pense que c’est comme ça que je me suis construit, à travers les mots et que je n’étais pas tout à fait prêt à les lâcher, à laisser faire le corps.
Mon corps est trans, je suis une personne trans et ça n’est pas un problème, ça n’a pas été un problème pour ma thérapeute, au contraire, c’est une richesse, une expérience de corps, d’identités riches et profondes (et ce ne sont pas mes mots, autrement dit ce sont les mots d’Anne Menget – détails important et très précieux). Mon prénom, mon pronom ont toujours été respecté, mes limites aussi, avec toujours une grande écoute et de l’honnête. Tout était très fluide, tellement que je ne sais pas quoi ajouter. Je suis arrivé en étant juste moi.
Notre (je dis notre car pour moi c’est un travail en collaboration avec, je n’ai pas fait ça tout seul, je n’aurai pas sû, j’ai été accompagné et j’en suis très reconnaissant, d’où le notre) objectif de thérapie a presque été atteint. La semaine prochaine je rendrai mon mémoire, le dernier rendu de mes études. Et en septembre je serai diplômé. Ce travail a été une grande réussite à pleins d’endroits différents.
Merci encore, à moi, parce que c’est entre autre ce que j’ai appris à faire, me remercier d’avoir moi même collaborer tout au long de nos séances, merci à Anne Menget d’avoir été présente, d’avoir su m’accompagner me guider m’encourager me soutenir (et j’en passe parce que je vais bientôt manquer de mots), merci pour ce qu’on a réussi à entreprendre, à finir.


Lukas
Bruxelles
6 août 2021
Thérapeute:Anne Menget-Lozonczy

Voir les autres témoignages et avis.